S'émerveiller

Puyméras

Bienvenue à Puyméras !

En passant dans la région, vous remarquerez Puyméras, perché sur une colline et lui faisant front, son château. On reconnaît ce village à son église au curieux clocher dit «en chapeau de gendarme».

Premier prix 2017 du concours départemental des villes et villages fleuris de Vaucluse (catégorie Commune de 501 à 1000 habitants).

Chiffres-clés

> Population : 662 habitants

> Habitants : Les Puymérassiens

> Distance de Vaison : 8km

> Altitude : 275m (mini) – 846m (maxi)

Petit tour du villages :

Garez-vous sur le parking en face de la place de la grande Fontaine, sous le château. C’est d’ici que l’on bénéficie de la plus belle vue sur l’église et l’étagement des toitures, le lavoir couvert et sa jolie fontaine.

Sur l’autre butte se dressent les vestiges du château qui fut détruit par les habitants à la Révolution Française. Aujourd’hui racheté par un particulier, il ne se visite pas. Montez jusqu’à la place de l’église d’où la vue sur la plaine et le village est magnifique. Le château de Vaison se découpe sur les montagnes. L’église Saint- Michel, de style roman a été remaniée maintes fois et présente une façade avec un clocher mur aux trois cloches très original. 

Passez ensuite devant la Mairie pour gagner la Grand Rue en passant à côté du beffroi. Il subsite des anciennes fortifications une porte, appelée le Portail de Sabrun où la tradition place un massacre à l’époque des guerres de religion. Sous les Barrys (rempart en provencal), on peut encore voir une tour de défense.

Dans la commune, se trouvent également trois chapelles romanes. Restaurées, elles font l’objet de pélerinages traditionnels chaque année. 

Le saviez-vous ?

A l’instar de la fameuse Bravade de Saint-Tropez, Puyméras a aussi sa bravade. Les Bravadaires, accompagnés de musique et personnes en costume comtadin,  tirent des coups de fusils chargés à blanc, pour saluer le début des festivités. 

Coup de cœur

Presque unique en France : le 14 juillet a lieu une fête très républicaine. Le buste de Marianne est sorti de la Mairie et promené sur un brancard pavoisé aux couleurs de la France dans les rues du village. Les enfants costumés, en révolutionnaires, suivent la promenade.

Contact