S'émerveiller

Brantes

Bienvenue à BRANTES !

Village fortifié perché au flanc de la montagne, on découvrira tour à tour ses maisons en pierre, ses ruelles étroites, ses passages voûtés, et aussi ses ateliers artisanaux (faïence, santons...).

Plus d'histoire

Des vestiges néolithiques ont été trouvés aux abords du cimetière et attestent de l'ancienneté de l'implantation humaine à Brantes.

Après divers troubles dus aux guerres de religion, Brantes fut acheté par le seigneur de Buisson et sa famille et le conserva jusqu'en 1790. En 1851, le village compte encore 471 habitants, mais la population diminue régulièrement jusqu'à la fin du XXème siècle. A ce moment là, des passionnés se mettent en tête de restaurer le village...

Carte postale

Brantes la vertigineuse : Accroché au flanc de la montagne, Brantes nous fait découvrir ses ateliers d'art. Céramique, faïence créées par Japp et Martine, les santons bleus de Véronique Dornier et l'atelier de couture de Line Franck.

Deux sentiers botaniques, le sentier des plantes médicinales et toxiques pour identifier toutes les espèces jusqu'à la rivière du Toulourenc. Le second sentier est une balade de senteurs, et permet de connaître les propriétés de chaque plante.

La halte dégustation se trouve dans un atelier cuisine, les Aventurières du Goût. A la recherche des fleurs et des plantes sauvages, l'atelier cuisine nous apprendra à cuisiner ses plantes en les associant aux légumes de saison et d'épices.

Le Village aujourd'hui

C'est un nid d'aigle élu par les artistes. A la limite de la Drôme, Brantes est un très petit village vivantd'artisanat, d'élevage caprins et de fabrique de fromages. On compte aujourd'hui divers producteurs de fruits, de légumes bio, de lavande...

Chiffres-clés

> Population : 83 habitants

> Distance de Vaison : 28 kms

> Altitude : 425 m (mini) - 1900 m (maxi)

> Habitants : Les Brantais

Incontournables

Le château médiéval des seigneurs des Baux, en ruine au sommet de la colline, surplombe le village. C'est aujourd'hui une habitation privée.

L'église Saint-Sidoine d'architecture simple (1684), a été bâtie sur l'emplacement d'un autre édifice, l'église St Elzéar (1300). L'intérieur de l'église est décoré en trompe-l'œil et a été restauré en 1989.

La Chapelle Saint Jean Baptiste d'architecture romane,située dans le cimetière daterait du XIIème siècle, elle fut la première église de Brantes.

Plusieurs fontaines coulent dans le village. Depuis 1976, les habitations de Brantes sont alimentées par la source Fontnouvelle qui jaillit sur les flancs de la montagne de Geine.

Le lavoir se trouve au bas du village. On s'y réunissait chaque semaine pour laver le linge, l'eau courante n'ayant été en service dans les habitations qu'à partir de 1958.

Le vieux pont dit " Pont Romain " (XIII° siècle), enjambe d'une seule arche le Toulourenc.

La chapelle des Pénitents Blancs (1705) sert de lieu d'exposition aux " Amis de Brantes ".

La chapelle Saint Roch (1709).

Contact

  • Mairie - Tél : 04 75 28 09 46